Accueil
              
         

Vous rejoindre
par Bip


Encore ces quelques pas pour inventer la vie pour tourner dans tes bras lorsque revient la nuit éblouis de lumière évitant cet enfer qui est là si présent éviter cet instant croquer à pleine dents dans le soleil rayé comme ce jeune amant qui a si peur d'aimer partir au firmament où balance le temps dans les aéroports où tu penses à la mort à la fête foraine tu tournes dans ta tête dans les bras de ta reine qui crie et qui s'entête encore ces quelques pas en glissant sur la corde vous rejoindre là-bas où vos esprits concordent



Poème posté le 30/01/15


 Poète
Bip



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.