Accueil
Poésie libre / La lune effarouchée
              
Poésie libre / La lune effarouchée
         
Poésie libre / La lune effarouchée

La lune effarouchée
par Claudel


La lune effarouchée de voir la terre S'infliger des souillures sur son globe, Elle pâlit en un visage austère En craignant qu'on éclabousse sa robe. Dans son passé, on l'avait profanée D’un drapeau et d’une antenne perchée Causant le jet d’une larme sablée Et d’un maelström sur sa face cachée. Du feu solaire, la terre ombrageait La lune solitaire aux teints de jais ; L’ombre s’emblait se mouvoir sans retrait, Mais plutôt y rester à tout jamais. Comme Vénus éclipsant sa vapeur, La lune affolée d’être un dépotoir Cachait sa peine et redoutait la peur De vivre éternellement dans le noir.

<br />
<br />
<br />
Tous droits réservés © Claude Lachapelle / mai 2018


Poème posté le 10/05/18


 Poète
Claudel



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.