Accueil
Poésie libre / Silence dis moi miroir
              
Poésie libre / Silence dis moi miroir
         
Poésie libre / Silence dis moi miroir

Silence dis moi miroir
par Coeur de poete


Exactement ce à quoi vous vous attendiez Parce que vous avez parié sur les dés Mais vous avez oublié d'assumer votre position de néophyte De saisir le sens de ce qui est en train de se passer Quand les dés sont encore entrain de rouler Assumer le risque de l'imprévisible Vous cherchez la vérité , la réalité du discours ,de ses conditions De ses lois de production , c'est une façon d'exclure Une vérité comme incertitude Vous préférez cacher le savoir tragique ,impossible L'intolérable qu'on ne saurait voir Croire c'est donner vie Ne pas croire c'est écrire des mots pour plaire Ex sang plaire N'oubliez pas que le cru c'est avant le feu Le "promettez ",ne jamais manquer à sa parole Mais vous voulez bien croire mais en même temps vous doutez Alors vous ne prenez pas de risque Vous prenez ce que les autres ont laissé Et qu'ils n'ont pas pu dire Les mots ont besoin d'une naissance pour pouvoir renaître Mais vous condamnez au nom de ses suites Vous avez une image et vous verrez bien ce que vous en ferez Vouloir la placer parce qu'elle est là plutôt que la gâcher Quand vous vous posez une question ,c'est comme la première pierre D'une maison à construire Mais vous la laisser là si bien que l'on croit à un vestige Vous allez chercher là bas quelque chose qui n'y avait pas sa place Pourquoi déranger quelque chose qui est peut-être là pour secouer Les idées et les choses Vous gardez la tête haute , au -dessus des nuages Comme pour y écouter ou voir le peuple du ciel Vous élevez votre tête , vous êtes élève Mais un jour il faudra quitter l'école Regardez vous dans la glace , grimacez La brisure d'un miroir A travers ce visage déformé , éclatez votre vérité Comme toute souffrance , vie éhontée qui dit vrai Vous serez vrai mais est ce pour autant que vous aurez quelques Succès de plus Toute vérité n'est pas bonne à dire Alors comme tous les sages ,vous vous tairez Quand votre franchise n'apportera rien que haine , désastre Vous êtes prêt à laisser le crayon ,à quoi bon écrire? Mais c'est plus fort que vous Vous allez donner forme à travers la verbalisation On verra bien Miroir ,miroir suis je l'écrivain La glace c'est vous et le miroir devient vous ...



Poème posté le 20/05/18


 Poète
Coeur de poete



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.