Accueil

Les oiseaux
par Hurlevent


De leurs ailes immenses Les grands oiseaux, en silence Autour des cimes titanesques Dessinent d’indicibles arabesques Sur l’écran froissé des falaises Où le vent gémit d’aise Leur ombre de géants Les font encore plus grands Puis, par un impérieux destin appelés Dans un sifflement d’ailes reployées Soudain, ils chavirent dans les abymes A n’être plus que silhouettes infimes

juste sous le sommet du Mont Perdu aux Pyrénées

Poème posté le 23/02/15


 Poète
Hurlevent



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.