Accueil
Poésie libre / Je ne puis le taire
Poésie libre / Je ne puis le taire
Poésie libre / Je ne puis le taire

Je ne puis le taire
par Fregat


Dans le vol fluide des perdreaux, Au fil argentin des torrents, Dans les verts frissons des rameaux Que poétise le printemps, Dans le chatoiement de la mer, Au fond du regard clair des jours, Dans les ciels vergetés d’éclairs, Partout tu existais, toujours. Si loin et si proche pourtant, Quels que soient l’heure ou bien l’endroit, Tout ce que caressait le vent, Le vent lui-même, c’était toi. Tu étais dans l’eau et la terre, Dans l’air pur que je respirais, Je t’aimais, je ne puis le taire, Dès avant t’avoir rencontrée. https://youtu.be/O040xuq2FR0



Poème posté le 04/06/18


 Poète
Fregat



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.