Accueil
Poésie libre / Saveurs symphoniques
Poésie libre / Saveurs symphoniques
Poésie libre / Saveurs symphoniques

Saveurs symphoniques
par Claudel


Quand l’appétit va, tout va ! Le matin, au petit jour, je prélude au lit Avec une fantaisie de bouffe gaillarde : Des œufs d’opéra avec une sauce estampie, Un impromptu de croissants aux gigues sucrées Et un bon café rondo au lait cantique. Le midi, je me ballade dans les chants À écouter le plain-chant des oiseaux : La chaconne à tête noire, la saltarelle huppée, Le madrigal errant et l’aubade sauvage ; Après ma sérénade aviaire, Je bagatelle un piquenique. Saucisses polonaises avec choucroute allemande, Salade bourrée de lieds, de fugues et d’arias Accompagnés d’un léger vin de messe Et des fromages canzone, scherzo et toccata ; Un motet au miel pour dessert Et un ricercare comme digestif. Au retour, je ballet ma suite Pour le repas du soir et je gavotte Un chef-d’œuvre pour ma belle Mazurka Dans une romance soirée nocturne Au clair de lune pavane Et rhapsodies étoilées. La nuit, nous variations comme une valse À chanter l’amour en organum et en canon Et pendant un intermezzo, nous inventions Des projets d’étude pour un menuet mariage Et un avenir choral et jazz À notre sarabande progéniture. J’ode ce poème symphonique À tous les amoureux du monde ; Quand la mélodie va, tout va ! * Tous les mots en italiques représentent différentes formes musicales.

<br />
<br />
Tous droits réservés © Claude Lachapelle / juin 2018


Poème posté le 06/06/18


 Poète
Claudel



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.