Accueil
Poésie libre / Printemps vengeur
Poésie libre / Printemps vengeur
Poésie libre / Printemps vengeur

Printemps vengeur
par Fregat


Les caprices du vilain temps Balafrent chaque paysage Sous le mauvais déferlement De pluies intenses et d’orages. De ciels gris tombe vivement, Tempêtant à l’orée du soir, D’un ton morne et désemparant, La rhapsodie d’un désespoir. Semblant voir dans un miroir d’eau Leurs tombeaux comme en un vertige, Les jardins mouillés de sanglots Tressaillent ainsi et s’affligent. Courbées dans leur gracile corps, Par tant d’averses et d’attaques, Les pivoines attendent la mort, Le visage dans une flaque. Les grues troublées, battant des ailes, Dans le concert sourd des ondées, Fuient cette scène dans laquelle Un printemps chétif est mort-né. Seul l’homme exposé au malheur, Sous les eaux d’un déluge épais, Sait bien d’où vient ce temps vengeur... Pour lui-même l’avoir changé.

En l' "honneur" de ce temps de novembre en plein... juin, du moins ici au Pays Basque.

Poème posté le 13/06/18


 Poète
Fregat



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.