Accueil
Poésie libre / Rases lueurs
Poésie libre / Rases lueurs
Poésie libre / Rases lueurs

Rases lueurs
par Fregat


Nous avons pendu sur le fil du temps Les mots humides que s’offraient nos cœurs, Les lessivant au ruisseau affligeant D’orages brusques aux rases lueurs Car nos mains ont frelaté cette glaise Dans laquelle nous modelions l’amour, Couchant sa passion dans la parenthèse De gestes machinaux, sur leur vieux tour. Ah ce temps où une grande lumière Fécondait le moindre de nos regards ! Son reflet triste hérissé de barrières, Gît sous la lune, désormais blafard. Mais l’âme entrouverte et les yeux fermés, Il me semble bien encore l’entendre Dans l’air du soir ce brame déchiré D’un amour au vent volant dans ses cendres.



Poème posté le 16/06/18


 Poète
Fregat



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.