Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie libre / Fusion
Poésie libre / Fusion
Poésie libre / Fusion

Fusion
par Aviateur


Ut Naturae Loin des hommes, réfugié dans ses vallées profondes Je perçois comme elle exile le Monde Le chant du geai m'attire, pareil à un basson Ballant, je le suis et sors des bas-fonds En mon corps c’est une rivière qui fait son lit Avec elle enfin, je ressens l’ineffable Laissant certes mon âme sans répit Bien au-delà des limites du pensable Béa, c’est de tous ses sens que je suis épris Tantôt perdu dans son humus fleuri Tantôt succombant au chant des lyres Au diapason aux cents milles délires Dans mon cœur c’est la tempête, c’est la houle Sont-ce mes yeux où les étoiles qui roulent ? Du Monde des hommes je sens que je m’exfiltre Dedans le sien, ô bouleversant, voilà que je m’infiltre Pris dans son regard profond comme les cieux, Je demeure tel le cresson Silencieux.



Poème posté le 17/06/18



.