Accueil

La Miauleuse
par Pookie


Couché, là, assoupi, il ne dort que d'un œil : Dans le jardin, le printemps vient de s'installer. Stratégiquement calé sous la haie taillée Le chat observe sa proie, instinct et orgueil Alors se mêlent pour que, sous l'arbre à papillons, Le félin bondisse sur ce pauvre éphémère Qui se débat, affolant des instincts primaires En son hôte à n'en plus lâcher les ailes. Adon, La miauleuse rend son ciel au petit volant ... S'envole alors dans les fleurs roses une nuée De couleurs effrayées : bleu, jaune et basané. Le jeu ne paraissait plus être bien amusant, La bête s'est lassée. Couchée dans l'herbe verte Elle se détend, à l'ombre des fleurs, l'air inerte. A Lipouille, un chat qui roucoule !



Poème posté le 18/03/15


 Poète
Pookie



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.