Accueil
Poésie libre / Avril
              
Poésie libre / Avril
         
Poésie libre / Avril

Avril
par Salus


Le vent lancé – brutale bombe dans les blés ! Des verts violents ! Et comme la mouche à des plaies, Des ravines presque comblées De décharges et de remblais... C'est n'importe où, quelque part, sur la terre humaine - Partout la trace et l'empreinte de notre main - Ici, sera-ce encor, demain ? (Stigmate énorme et race naine) L'aquilon rage, ailant la nuée et le ciel, Au loin, là-bas, l'Ouest se rallume et tout s’emmielle Dans l'étincelante kyrielle D'un grand couchant circonstanciel. Puis, tout s'arrête ! Et du soir qui tombe et qui foudre, Mornement gonfle un lacrymal qui rappelle août, Quand il pleut, noir comme du stout, Tel qu'éventré le vin d'un foudre Coulerait, sombre, à travers les feux du soleil Embrasant l'air universel que l'eau délaye, Et dans le jus de cette treille, Tout semble au paradis pareil.



Poème posté le 22/08/18 par Salus


 Poète
Salus



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.