Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie libre / Les malchanceux
Poésie libre / Les malchanceux
Poésie libre / Les malchanceux

Les malchanceux
par Sernard


Un jour l’ service gard’ a vous Qu’existe plus chez nous Depuis qu’on est mariolle Reviendra voler le temps De nos petits enfants Ils pos’ ront sous leurs casquettes Aussi fiers qu’ils sont bêtes Avec leur coupe au bol Pour envoyer tout souriants Des selfs à leurs mamans Les malchanceux qui crêv’ ront pour la république, République, république, En s’ foutant pas mal du gaz toxique Et des baïonnettes Les malchanceux qui crêv’ ront pour la république, République, république, En s’ disant j’ fais pas ça pour le fric Auront de belles jambes en plastique. Un par un à tour de rôle Avec leur pokéball Ils répondront présents Pour sauver une liberté Qu’avait rien demandé Ils iront le cœur en fête Chasser la team rocket Jusqu’au kalachnistan En criant comme des fous À mort les pikachoux Les malchanceux qui crêv’ ront pour la république, République, république, En s’ foutant pas mal du gaz toxique Et des baïonnettes Les malchanceux qui crêv’ ront pour la république, République, république, En s’ disant j’ fais pas ça pour le fric Auront de belles jambes en plastique. Faudra sur’ ment leur mentir Vu qu’on n’ peux garantir Du pain d’ guerre sans gluten Pas plus que des Tagada Dans les rations d’ combat Ils apprendront l’ régime sec Fantasmant sur le grec Qu’y s’ paieront le week-end Après ces deux ou trois mois De classes ça va de soi Les malchanceux qui crêv’ ront pour la république, République, république, En s’ foutant pas mal du gaz toxique Et des baïonnettes Les malchanceux qui crêv’ ront pour la république, République, république, En s’ disant j’ fais pas ça pour le fric Auront de belles jambes en plastique. Aujourd’hui qu’ la mixité Il faut bien l’avouer N’est plus sujette à trouble Qu’il n’y a plus de polémique Sur l’amour dyslexique Faudra sauf erreur d’ ma part Dans les chambrées prévoir Quelques mat’ lats compte double Pour les couples réfractaires Aux vertus mi-litaires Les malchanceux qui crêv’ ront pour la république, République, république, En s’ foutant pas mal du gaz toxique Et des baïonnettes Les malchanceux qui crêv’ ront pour la république, République, république, En s’ disant j’ fais pas ça pour le fric Auront de belles jambes en plastique.

Au soldat incongru

Poème posté le 24/08/18 par Sernard


 Poète
Sernard



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.