Accueil FORUM Inscription/connexion

Béguin
par Zitoun


Béguin était beau et robuste. Notre bonheur ce fier arbuste Qui fleurissait au nez des gens, Rendait jaloux les indigents. Ses branches fines, tentaculaires S'entremêlaient, formant ainsi, Une impénétrable barrière D'épines de fleurs et de fruits. Il protégeait son propre cœur Devant les oiseaux de malheur Venus mettre à sec, décharner De leurs becs, ces pics acharnés. Mais pour les poètes, les honnêtes, Ceux qui savent apprécier l'amour, Nous organisions des cueillettes. On nous visitait tous les jours. Mon petit arbre dans mon jardin, C'est vrai que j'en parlais si bien. Nous l'avions appelé Béguin Le bonheur jusqu'à un matin... A trop vouloir le présenter A trop l'exposer par tous temps, Nous n'avions pas su remarquer Tous ces feuillages jaunissants. Ah certes, on l'avait contemplé. Mais bien trop peu entretenu. Des fruits pourris faisaient plier Des branches grisâtres et menues. Désormais dépourvu d'écran, Les oiseaux de mauvaise augure Sifflaient, chantaient en massacrant Ce qui lui restait de plus pur. Sans notre courageux Béguin, Le jardin n'était que tristesse. Deux ou trois fleurs tentaient en vain, De sauver un peu de tendresse. Pour ne pas affronter l'image De l'échec, l'arbre squelettique, tandis que je tournai la page, Sur elle poussa bec, puis pic...



Poème posté le 15/04/15


 Poète
Zitoun



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.