Accueil
              
         

Le cri
par Sylvie


Dans le brouillard d’un temps maussade Le vent se love en un sanglot Sur la psyché qui se torsade Elle s’enfouit dans son cachot Et se ramasse en sa spirale Un haut le cœur brise le mot Un être seul, un matin pâle, Ratatiné, tout tremblotant, Au plus profond de sa cavale Il se démet d’un corps flottant Et fixement ses yeux suffoquent Sur un hoquet le ligotant Effets miroirs qui s’entrechoquent L’homme titube en gémissant Les soubresauts qui le disloquent Dans le silence assourdissant De ce tunnel sans dérobade Il se met à hurler crissant… Sylvie



Poème posté le 06/05/15


 Poète
Sylvie



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.