Accueil Forum Inscription/connexion
Poésie libre / La plage était trop loin
Poésie libre / La plage était trop loin
Poésie libre / La plage était trop loin

La plage était trop loin
par Ombrefeuille


Entendez-vous la mer gémir sous le ciel bleu, Tandis que vous rêvez, allongés sur le sable ? Là-bas vient de sombrer la barque misérable : La plage était trop loin, le vent soufflait trop peu. Entendez-vous la mer errer sous le soleil, Tandis que de l'été vous goûtez la caresse ? Les flots ont englouti ceux qui fuient la détresse : La plage était trop loin, et l'ailleurs sans sommeil. Ne voyez-vous la mer pleurer sous l'horizon, Se ternir le grand large et pâlir le silence D'un monde qui produit l'exil et l'indigence ? Et la plage est jonchée d'un si triste abandon … Ne voyez-vous la mer déchirer les rochers Et griffer vainement la rive de l'aurore Où tant d'autres bateaux s'abîmeront encore ? Et la plage est jonchée d'espoirs déjà brisés … Entendez-vous la mer trembler au fond du port ? Ne voyez-vous vieillir la mer qui se lamente ? La plage était trop loin, la soif était brûlante, Et la plage est jonchée des ombres de la mort …

Poème écrit en mémoire des migrants morts en mer et sous-titré "La Méditerranée et les quinze-mille ombres"
Je l'avais posté sur le forum temporaire, et notre ami JMD m'a fait l'honneur de le mettre en musique et de l'interpréter. A écouter sur son site personnel.

Je me permets d'encourager tous ceux qui s'arrêteront un instant sur mon texte à en lire un autre, qui m'a bouleversée, et posté récemment sur notre blog. Il s'agit d'un poème de Au-Clair-de-ma-Plume intitulé "Le chaos du monde". Il dit cette tragédie avec acuité et douleur


Poème posté le 19/09/18 par Ombrefeuille


 Poète
Ombrefeuille



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.