Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / SDF / Souvent nos regards se croisaient…

Thème du mois / Tous les thèmes / SDF / Souvent nos regards se croisaient…

Thème du mois / Tous les thèmes / SDF / Souvent nos regards se croisaient…

Souvent nos regards se croisaient…
par Fregat


Souvent nos regards se croisaient, Lui, assis en retrait dessinait Sur un grand carré noir de trottoir. Sa casquette à l'envers Était posée sur le bitume Et son chien somnolait, Presque assoupi à son bras. Et ses craies tendrement, si tendrement, De pastels leur coloraient une adresse. Souvent nos regards se croisaient, Moi, en coup de vent je passais Chaque jour, et l’asphalte s’illuminait De cet art magnifique qu’il maîtrisait, Toujours furtivement je lorgnais Sa casquette chichement honorée Et ce chien qui l’aimait, qui l’aimait, Couché sur l’herbe vert tendre Que d’une main habile il esquissait. Souvent nos regards se croisaient. Par un matin froid de janvier, Sur le trottoir, en perspective estompé, Clopinant sur le pré vert tendre Où son chien heureux caracolait, Je le reconnus de dos, la tête retournée. Il souriait, il me souriait, Agitant la casquette bleue, Que d’un ou deux euros parfois je visitais. Souvent nos regards se croisaient… Mais, je le sus à cet instant-là, Jamais plus ils ne se rencontreraient. La pluie commençait à tomber Et tous les détails finement ciselés, Fondaient, se mêlaient, se brouillaient, Jusqu’à ce sourire, son sourire Qui n’étincelait plus, déformé, Emporté dans le caniveau détrempé.



Poème posté le 12/06/15


 Poète
Fregat



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.