Accueil FORUM Inscription/connexion

Berceuse
par Stapula


J’écoute de la mer la berceuse inlassable Que, de sa rauque voix, qu’imite le marin, Elle offre, cette nuit, au monde insaisissable. Jouant le trouble-fête, une gorge d’airain, Un aquilon grondeur se fend d’un tintamarre À faire sursauter un couple adultérin. Le canard s’égosille et tourne dans sa mare ; Au cœur des petits ports, où s’engouffre le vent, Les bateaux perturbés vont-ils rompre l’amarre ? Pendant que le pêcheur, bien sûr sans paravent, Affronte l’élément, moins que rien périssable, La mort au rendez-vous, rare le survivant, J’écoute de la mer la berceuse inlassable. Le 27 novembre 2009.



Poème posté le 30/06/15


 Poète
Stapula



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.