Accueil
Poésie libre / Lettre aux éditeurs
              
Poésie libre / Lettre aux éditeurs
         
Poésie libre / Lettre aux éditeurs

Lettre aux éditeurs
par Salus


Je prétends, du néo-classique, Redorer le blason perclus, Faire luire les rimes lues Sur cette estrade à gemmes (sic) J'avance que, si l'on progresse, Il serait vain de se priver, Passé, de ton eau, dérivée, Etanchant la soif sans regrets D'explorations respectueuses A travers la langue et l'azur - Néant noir qu'un grand ciel lasure - Ces vers d'une force nue, eux !



Poème posté le 20/10/18 par Salus


 Poète
Salus



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.