Accueil

Mère Afrique
par Fregat


Terre de feu brillante et brûlante, Au loin, il est si beau ton soleil rouge, Couché sur la savane somnolente Où seul un troupeau d’éléphants se bouge. Et cet azur si dur, au firmament Fascine tout autant qu’il désespère Quand la lumière, sur ton continent Répand la mort, en ses relents de guerres. Pourtant au-delà du sang, des douleurs, Partout la magie pique, devient mythe De ton peuple effaçant les laideurs, Dansant la lune que le soir invite Au son captivant, volant des tambours Où toute mère Afrique fait écho, Toute lutte semble soudain d’amour, L’Humanité y rallie son berceau. Couché sur la savane somnolente, Où, calme, un troupeau d’éléphants bouge, Terre de feu, brûlante et brillante, Il est si beau, au loin, ton soleil rouge.



Poème posté le 06/07/15


 Poète
Fregat



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.