Accueil

The must
par Stapula


Rêver de Toi, dans mon logis, cloîtré, Stores baissés, sans un rai de lumière, Dans mon jardin, à l'aube, teint nacré, De rosée ivre, une rose trémière. Rouge ta croix de jolie infirmière Aux petits soins pour l'amant attitré : Moi, trait pour trait, dans une humble chaumière, Rêver de Toi, dans mon logis, cloîtré. Belle à croquer, un silence feutré, Déshabillé séduisant de première, T'offrir à moi, par trop longtemps frustré, Stores baissés, sans un rai de lumière. Près d'un torrent, au sein d'une ramière, De ton parfum, mon être est pénétré : Butine-moi ! abeille coutumière, Dans mon jardin, à l'aube, au teint nacré. Pour tes appas, le coquin de lettré Les armes rend à gentille heaumière, Dame de cœur, d'un herbier illustré, De rosée ivre, une rose trémière. Sous tous aspects : naturelle fermière, Un ticket choc dans ma couche vautré, Ma créature, et croqueuse, crémière Par qui, toujours, je me veux séquestré, Rêver de Toi. Le 19 février 2005. (2e Prix du Rondeau décerné le 30 avril 2006 par les Éditions Terriciaë).



Poème posté le 17/07/15


 Poète
Stapula



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.