Accueil FORUM Inscription/connexion

CHUT !
par Alf


Radio d’informations en continu Déverse de faux scoops rebattus Et tait la famine régnant au Sahel Qui tant décime de vies plurielles. Silence regrettable. Titanic est en route vers sa destinée Les naufragés dedans l’eau glacée N’émettent plus que de faibles râles, Puis vient une absence sépulcrale. Silence inimaginable. Le sous marin est entre deux eaux tapi De son silence dépend la mort ou la vie. Chasseur ou proie, il demeure invisible Aux ondes sonores, il est très sensible. Silence redoutable. Brume à couper au couteau Cerne en Manche un cargo. Equipage aveugle est tout ouïe Pour déceler de la bouée le bruit. Silence interminable. Dans l’âtre crépite la flambée, La marmaille y est rassemblée. Une légende est ce soir contée Qu’ils écoutent tous bouche bée. Silence admirable. Léo, le très célèbre « nettoyeur », Extrait de sa panoplie d’artilleur Un magnum, visse un silencieux. Encore un qui ne mourra pas vieux ! Silence abominable. Partition étale sa ponctuation Et pour le rythme, la respiration Déploie en contrepoint à plaisir Demi, quart, seizième de soupirs. Silence impalpable. Lèvres en mouvement mais muettes Appuyées d’un code rapide de gestes Soulignées par des expressions faciales : Langage des signes, invention géniale. Silence communicable.



Poème posté le 01/05/02


 Poète
Alf



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.