Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie libre / Irénée aux Dardanelles
Poésie libre / Irénée aux Dardanelles
Poésie libre / Irénée aux Dardanelles

Irénée aux Dardanelles
par Madykissine


C'était un homme vigoureux, Aux grosses mains de laboureur Son regard vif et malicieux Plaisait aux filles mais son cœur, Hélas, était à la bataille. Irénée, du Jura parti, Par le hasard des courtes pailles Se trouvait à Gallipoli. Sur son cheval il transportait, Peureux, le ravitaillement. Ses camarades combattaient Leur frayeur tout semblablement. Traversant les plaines fatales, Mornes tombeaux de jeunes gens, Rossinante la magistrale Obéit-elle aveuglément ? On raconte que dans le ciel Une étoile – c'est un œil d'ange, Envoyait des baisers pluriels Au pauvre Irénée dans la fange, Occupé par le goût de vivre. Entendre les balles siffler Tordait le ventre ; il fallait suivre Le fil d'un parcours déchiré. La mort ne se déguisait plus  ; Elle arrosait le sol débile Avec du sang. Des cris perdus L'instantané d'un projectile Achevait l'œuvre de la guerre. Irénée vit soudainement Les rênes tomber vers la terre, Émiettées par un fil d'argent. Il survécut à l'abattage Où ses compagnons sont restés. Les héros morts, qu'il reste un sage Au moins pour dire la pitié Des étoiles des Dardanelles. Pour moi, je ne peux oublier Les rênes coupées fraternelles D'un pauvre cheval cantinier. Ce coup de ciseaux d'une main Symbolique venue du ciel Ouvrit à un autre destin Deux survivants exceptionnels. Irénée revint au pays Travailler sa terre apaisée, Plus doux que jamais, assouvi Par la trajectoire passée. 2012 ©M.KISSINE – ISBN 9782919390106

(histoire vraie)

amicalement à vous en ce 11 novembre 2018
mady


Poème posté le 11/11/18 par Madykissine


 Poète
Madykissine



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.