Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie libre / Onze novembre mil-neuf-cent-dix-huit
Poésie libre / Onze novembre mil-neuf-cent-dix-huit
Poésie libre / Onze novembre mil-neuf-cent-dix-huit

Onze novembre mil-neuf-cent-dix-huit
par Ombrefeuille


Quand le jour s'est levé, là-bas, sur les tranchées, Aussi pâle, aussi frêle, aussi triste, aussi gris Que tant d'autres matins, un à un engloutis Sous la boue torturée de quatre années fauchées Par le chaos hurlant du monde et de la guerre, L'air crépitait toujours et le canon tonnait, On attendait l'assaut, et déjà on sentait La frayeur qui montait du ventre de la terre. Combien, sous ce ciel bas, ont succombé encore, Happés en plein élan ou broyés dans un cri, Au fond de quelque trou, au fond de quelque abri ? Combien ont vu tomber cette dernière aurore Dans le feu d'une course à jamais suspendue Vers un lointain mirage ou sus à l'ennemi ? Combien habiteront la mémoire et l'oubli ? Combien ne seront plus que poussière inconnue ? Soudain frémit, ténu, le souffle du silence, Venu de nulle part et répandu partout, Invincible porteur de l'espoir le plus fou : L'armistice et la paix, la vie qui recommence ! Bientôt s'éveilleront les forêts, les prairies, La brise dansera, et le chant des oiseaux Jaillira des vallons, couvrira les coteaux Et rendra la lumière aux campagnes meurtries. Qui pourrait deviner, alors qu'enfin les armes Se sont tues, que demain se dressera le Mal, Plus fort, plus conquérant, plus cruel, plus brutal Et semant la terreur, l'épouvante et les larmes ? Qui pourrait deviner, sur ces plaines brisées, Que l'aube, enfin venue, demain s'effondrera Et qu'un démon vengeur demain piétinera Le jour qui s'est levé, là-bas, sur les tranchées ?...

Achevé d'écrire le 11 novembre 2017


Poème posté le 11/11/18 par Ombrefeuille


 Poète
Ombrefeuille



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.