Accueil
Poésie libre / J'attendrai la lune
Poésie libre / J'attendrai la lune
Poésie libre / J'attendrai la lune

J'attendrai la lune
par Francois


J'attendrai la lune pour te faire l'amour, A la mort du jour qui nous est commune Je mordrai tes sangs, et t'enivrerait De violents baisers bien plus qu'indécents Je m'offre à ton corps, mon âme en avant, Le soleil crevant sera notre essor Brûlons tous les deux, abîmons nos sens ! Nos adolescences aux larmes de feu Laisse-moi saisir tes hanches blessées, Laisse-moi casser et me déconstruire Je saurai te prendre à jamais ton coeur, Je n'aurai pas peur des vies à attendre Petite déesse, laisse-moi le temps De mordre dedans, dans tes jolies fesses Accepte mon corps, mon âme et mon coeur Le reste m'écoeure et je le vois mort Je veux de la nuit, les bouts de tes seins, Le creux de tes reins et tes paradis Je veux tout ton corps, et ton coeur brûlant, Et tes yeux charmants qu'à jamais j'adore Je veux ta crinière, tes cuisses d'ivoire, L'amour dans le noir est notre lumière Partout où j'irai, de mes lèvres fines Je suivrai les lignes de ton corps frais Derrière et devant, sens dessus-dessous, Et nous serons saoûls au soleil levant Quand la sainte nuit tombe sur mon corps, Que tu es encor nue dans mes folies, Laisse-moi alors te refaire l'amour, Dans le demi-jour qui crève les morts Mes mains descendront, bientôt, mon visage, Je veux le passage à ton portillon J'ai cent mille doigts qui courent ta peau, Effleurent les mots qui coulent parfois Du mont de Vénus, sous ton ventre fin, En prenant tes mains je mordille et suce.. Oh fais-moi l'amour ! Fais-moi exister ! Je veux que tu m'aies, oui ! Joue-moi des tours ! Je veux que ta bouche, ton visage blanc, Tes seins élégants et tes mains de mouche, Tes grands yeux si noirs, tes dunes de chair, Tes cuisses claires soient à moi ce soir.



Poème posté le 13/11/18 par Francois


 Poète
Francois



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.