Accueil
              
         

Cisyphe
par Alex


L'univers était assez étouffant. C'était la saison de son hiver. Mais Sisyphe a cru que c'était la fin De sa vie et de l'univers. Le firmament faisait sa grimace moche. Le Déluge s'était préparé. Sisyphe a roulé sa pierre sur la roche Pour devenir le mythe. Malgré Le froid ou les piqûres de moustiques, Malgré la sueur qui ronge, Il ne quitte pas ses pensées sophistiques Pour démasquer le mensonge. Dans notre époque, comme toujours, il est Une ombre presque invisible. Bienheureux ceux qui ont aussi roulé Leurs pierres au but inaccessible. L'histoire se passera comme les ondes, Comme les marées de grands problèmes. Le printemps viendra pour changer le monde. J'aimerais être moi-même.



Poème posté le 09/08/15


 Poète
Alex



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.