Accueil

Eux deux
par Alex


Ils vont au lit plus tôt, lors des nuages, Qui se voient encore, Cachent du regard des étoiles leur âge Et la fatigue de corps. À quatre mains, ils jouent une mélodie Et leurs cheveux - des cordes. Ils sont dans une espèce de paradis Où leur passion déborde. La douce pluie répète cette belle musique. L'amour donne un festin Qui mélange tout : spirituel, physique Dans ce très bel instant. Et ni une bonne ni une mauvaise raison Dans la courbure de corps. C'est un grand feu qui fait cette liaison. Le feu qui vit encore. Leurs corps mènent une muette conversation Qui est habile, mais sage. Pour eux, c'est un automne de leur passion Dans la dorure de l'âge.



Poème posté le 23/08/15


 Poète
Alex



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.