Accueil
              
         

Coma
par Alex


Ce n'est pas le cauchemar, c'est mes rêves qui fuient. Ils resteront en moi convertis. Ce n'est pas la syncope, c'est l'espèce de nuit Dans l'espace d'où je ne peux pas sortir. Et seulement l'âme palpite dans le corps apaisé Au-dessus de la terre et sous le ciel. Là, je serai seul, là, je n'aurai rien pesé Et l'identité est confidentielle. La mémoire se transforme en tunnel soudain. Il est rempli de vents et de voix. Probablement, c'est mes veines qui bouillonnent dedans Et préparent mon incroyable voie. Mais ici, il n'y a ni du mal ni du bien. C'est inutile de chercher de la grâce. Pour autant, je n'existe que si tu te souviens De la franchise lorsque je t'embrasse.



Poème posté le 02/09/15


 Poète
Alex



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.