Accueil Forum Inscription/connexion
Poésie libre / 10 épigrammes
Poésie libre / 10 épigrammes
Poésie libre / 10 épigrammes

10 épigrammes
par Lejassyote


I Nos pauvres cœurs surendettés Se doivent l’un l’autre des fleuves D’amour mais les heures sont brèves Et il nous reste peu d’étés II Le soir est tombé blanc sur ton épaule Armande Et je t’ai embrassée et refait du café Je t’aime mon cœur mais parfois je me demande Si tu viens pour me voir ou pour te réchauffer III Qu’ai-je fait de mon échelle A toucher le firmament La vie est une éponge elle Nous boit l’âme lentement IV Sous le pont Mirabeau coulent des eaux malsaines Pour l’homme ce requin qui ne sait plus nager Et devient chaque jour à lui-même étranger Comme la vie est lente et pourtant nous entraîne V J’ai vu tous les bouts du monde Ils sont à peu près pareils Et combien de fausses blondes Dans le plus simple appareil VI Comment jamais s’appartenir Nos cœurs sans fond puits d’existence Ont beau clapoter de désir Des murs les tiennent à distance VII Ah gratte-moi encore où nulle autre ne gratte Mais de grâce ôte-moi ces crochets à venin On dit que le mâle éperdu entre tes pattes Est perdu pour toujours verrai-je le matin VIII Volontaire à mettre le feu D’un bout à l’autre de la terre Pour la liberté des affaires S’éveille-t-on le cœur joyeux IX La femme est une déchirure Au côté tendre de l’Adam Qui saigne encor sous la dorure De nos grands égos décadents X Ma muse en pêcheuse maligne S’amuse à m’appâter d’un vers Puis me regarde l’œil pervers Gigoter au bout de la ligne



Poème posté le 05/12/18 par Lejassyote


 Poète
Lejassyote



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.