Accueil

Jean
par Fregat


Ma vie s’enchante de la tienne, Se fait hélianthe et poème, Tu es soleil à mes persiennes, Je t’aime, mon fils, je t’aime. Tu fleuris en moi des sourires D’étoiles posées en diadèmes Sur mes yeux de père, navire Qui dans sa nuit te suit et t’aime. Ta force me répond, m’étreint Quand je ne vois que les problèmes, Ces bruns nuages à ton destin Sont blancs soudain, mon fils je t’aime. Chaque seconde vient bénir Ce grand coffret de pierres gemmes Dans lequel je tente tenir Droit debout, mon fils je t’aime. Ça va passer, ça doit passer, Comme passent les lunes blêmes, Les orages des ciels caillés, Dors tranquille Jean, chut… je t’aime.



Poème posté le 17/09/15


 Poète
Fregat



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.