Accueil
Poésie libre / Un mardi
Poésie libre / Un mardi
Poésie libre / Un mardi

Un mardi
par Automnale


Je voudrais composer une chanson Qui parlerait de toi, De la musique de ta voix, Mais sur les touches du piano, Je ne trouve ni les notes, ni les mots. Les blés verts tremblent dans les champs, Fouettés par les doigts du vent. Depuis que tu es partie, Un mardi, Les lilas pleurent sous la pluie. Encore un printemps qui s'annonce, Plein de ronces. Les égratignures s'enfoncent Sur le rire des enfants, L'éphéméride des mamans. Je voudrais composer une chanson Qui parlerait de toi, De ta robe mimosa, Mais sur les touches du piano, Je ne trouve ni les notes, ni les mots. Alors, j'invente n'importe quoi, Le doux frisson du seringa, Une valse triste de diva, Une invasion de frelons Sur ton île aux camélias. Les bourgeons ont beau reparaître, Comme de nouvelles lettres, Au bal de l'épouvantail, Dans mon costume de paille, Je titube, je défaille. Les blés verts tremblent dans les champs, Fouettés par les doigts du vent. Depuis que tu es partie, Un mardi, Les lilas pleurent sous la pluie. Automnale



Poème posté le 03/04/09


 Poète
Automnale



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.