Accueil
              
         

Regardez-moi !
par Prosehack


Regardez comme rien ne change Surtout les contrastes de nos perceptions. Mirez les cieux, tonnelle au-dessus des anges Nous ne sommes qu’un pâle éclat de nos aïeux. Poursuivre sans but Alors que nous avons la réponse Succinct réconfort d’un passé glorieux Pourquoi oublier ce que nous avons reçu, Pourquoi se soumettre A la vie des plaisirs déchus Ô ciel ! Nous pouvons bien te prier Ô cruel ! Nous ne savons même plus t’épier. On se croit invulnérable alors que nous sommes faibles Camouflés dans nos humeurs solubles D’aucun jugement nous ne prenons raison Persuadés de rire de ce qui est de bon ton Nous sommes sales et égocentriques On s’admire et s’autocritique ; Mais l’admiration pose ses limites En particulier, celle qui te mène vers la crypte. Allez, souris, tu n’es pas encore mort Tu as tout le temps et surtout peu d’effort A faire dans ton univers miroir Pour qu’un jour, un soir, on t’admire les iris coulants Affublé de ton linceul de médiocrité.

Humilité

Poème posté le 22/09/15


 Poète
Prosehack



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.