Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie libre / Don Quichotte et Tartuffe
Poésie libre / Don Quichotte et Tartuffe
Poésie libre / Don Quichotte et Tartuffe

Don Quichotte et Tartuffe
par Madykissine


Sauf le respect qu'on a pour l'ancien, le nouveau, Sauf l'admiration qu'on garde pour le beau, Parfois on se prosterne Aux pieds d'un orateur qui lève ses deux mains Au ciel pour attester qu'il est bon mandarin, Tout, ailleurs, semble terne. La question se pose à partir du moment Où l'on nous contrarie dans cet éloignement Des choses de la vie. Don Quichotte et Tartuffe ont-ils, à travers nous, La longue descendance attestée par les fous Des belles comédies ? La chose est étonnante : on reconnaît parfois Tel ou tel caractère au détour d'un sous-bois, L'ombre d'un personnage... Et puis on se reprend. Non celui-là n'est plus De la société. Ce serait incongru Dans cet aréopage. On nous a prévenus : les extrêmes sont loin Du milieu tempéré pour les petits besoins Des petites idées. Les forts tempéraments doivent se mesurer À la ténacité des marchands patentés Aux ordres des armées. Pourtant, c'est incroyable : un reflet familier Saute à l'esprit soudain, sous la cotte d'acier Forgée d'hypocrisie. Comme un frère jumeau, ce terrible fléau Ressemble, de profil, au grand as de carreau Qui règne au casino. Qu'on nous prenne de peu pour des bouffons du roi Cela nous pend au nez malgré ce que nous doit La presse qui s'empresse. On ne nous comprend plus. Pourtant on parle tant Dans la modernité des cercles adjacents Promis à la souplesse. On annexe, d'un doigt, l'ensemble du pays, De l'autre on fait le tour du panier des acquis Dans les mers symboliques. Pour un peu, le déluge aurait à revenir : Le partage des eaux découvre le désir Aux rives colériques. Qui change l'or en plomb ? Morbleu, ce n'est pas nous ! Depuis le temps qu'on perd à jouer au plus fou, Ça se saurait, messire ! Il faut s'attendre à tout, disait l'âne à l'enfant Qui ne nous transmit pas son amour étonnant Contre une tirelire. Muse à musique, volume III ISBN 9782919390335-DLE 2016-44263

Encore un texte sorti des poussières.
Amicalement à vous, ce 22 décembre 2018
Mady


Poème posté le 22/12/18 par Madykissine


 Poète
Madykissine



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.