Accueil
              
         

L'amour libre
par Banniange


Sortie immanquablement Des scolopendres à tête de scaphandrier Où d'un feu de bois qui se lit Entre deux annuaires de téléphone La femme aux cheveux de vertige Coincés entre deux trousseaux De larmes et d'étincelles La femme aux cheveux d'échiquier Pommelés de lierres et de vaisseaux de lisières noires La femme aux yeux de braises Et d'extincteurs immobiles Sur un pont d'air et de mousse La femme aux yeux de colchiques Et d'acanthes cachés dans une horloge de brume La femme aux yeux d'amulettes Enfouies sous des dunes d'interrogations La femme aux yeux de lucarnes et de feux follets Ouverts aux gerbiers d'étoiles La femme à l'haleine de fuseaux de cendres La femme à l'haleine de tonnelles de papillons La femme à la langue de cathédrales en fureur La femme à la langue de rouleaux d'épaves Et de lave du printemps La femme à la voix de bruissement de feuilles La femme à la voix de résonance de chutes d'eau Dans un bocal d'ondes et de tempêtes La femme aux cils de limailles dispersées Dans un verger de balustres et de cithares S'assoupit sous un acacia Où les fruits poussent Comme des buées de silence .

un lointain écho au poème de Breton: Union libre, que j'ai rédigé dans le cadre d'une expo consacrée au surréalisme belge,il y a quelque temps déjà...

Poème posté le 26/10/15


 Poète
Banniange



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.