Accueil Forum Inscription/connexion
Poésie libre / L'orgue de barbarin (Estrambot)
Poésie libre / L'orgue de barbarin (Estrambot)
Poésie libre / L'orgue de barbarin (Estrambot)

L'orgue de barbarin (Estrambot)
par Stapula


L’orgue de barbarin, poil à gratter dans l’air, La candeur d’Innocent, saint des saints sans reproche, Ressasse un seul refrain, quoique... anguilles... sous roche ? De qui ne comprend rien, chopant coups en plein blair. Qu’on pardonne aux brebis au contestable flair, Sûres à cent pour cent, tout d’un bloc leur approche, N’admettant que s’oppose ou dévisse, décroche Rouge cappa magna lorsqu’elle ne voit clair ! Cardinale vertu, prélat chérissant l’homme, L’enfant bien entendu, plus que souvent slalome, Dédales infernaux nombreux pour l’éprouver. Le Très-Haut, quant à lui, sacrés, ô combien ! gestes, Miséricorde, amour – qui va désapprouver ? – Pardonne des pécheurs les élans indigestes. Vont-ils, glaive, balance, un chouïa, soulever, Sur ballets cléricaux, en d’autres temps dits roses, Des Gaules, du primat, voiles, masques moroses ? Le 13 janvier 2019.



Poème posté le 13/01/19 par Stapula


 Poète
Stapula



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.