Accueil
Poésie libre / A la lueur du phare
              
Poésie libre / A la lueur du phare
         
Poésie libre / A la lueur du phare

Signaler un contenu inaproprié.

A la lueur du phare
par Amozegh


Les jours ont passé, lents, pauvres et solitaires ; Bien loin sur l’Océan l’orage m’exila, Moi, le vainqueur trop fier - l’imprudent que voilà Désormais faisant voile, étonné, vers les terres. Ô mon pays, là-bas ! Ô lumière ! Ô repos ! Ô fertile jardin d’amour et d’espérance ! Je t’aperçois au loin, enfin, ô Délivrance ! - A quand l’ivre gaîté de tous tes chants d’oiseaux ? A quand le droit d’étreindre enfin la douce vie, Et de voir s’envoler le rire des enfants ? Comme je languis l’heur des guerriers triomphants, Leur cœur plein d’allégresse et leur face ravie ! Quoi qu’aient juré les cieux, je reviendrai vers toi, – Prêt à souffrir la faim, avec rigueur, sans plainte, Aussi calme qu’en feu, devant la mort sans crainte – Tant au-dessus de tout ton Astre fait ma loi !



Poème posté le 15/01/19 par Amozegh


 Poète
Amozegh



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.