Accueil Forum Inscription/connexion
Poésie libre / Las Fallas d’Alicante et de Valence
Poésie libre / Las Fallas d’Alicante et de Valence
Poésie libre / Las Fallas d’Alicante et de Valence

Las Fallas d’Alicante et de Valence
par Efl


Rondeau Jumelé, Dans les flammes de l’amour, aux Fallas d’Alicante Circule un feu de passion, qui danse et qui chante Une bulle en éruption, d’une foule qui serpente Entre oriflammes d’un jour, à la Créma fascinante Dans les flammes de l’amour, aux Fallas d’Alicante S’entent les baisers volés d’un volcan de réjouissances Où les galantes d’atours noctambulent en abondance Dans les flammes de l’amour, aux Fallas d’Alicante Circule un feu de passion, qui danse et qui chante A la Vierge des Abandonnés, volantes fleurs girandes Aux cierges illuminés, en l’honneur d’une offrande Circule un feu de passion, qui danse et qui chante Une bulle en éruption, d’une foule qui serpente Aux Tours de Serranos, entre la houle effervescente Autour du Ninot, éphémères figurines luminescentes Une bulle en éruption, d’une foule qui serpente Entre oriflammes d’un jour, à la Créma fascinante La Tabal et Doçaina sonnent une mélodie en cadence La pyrotechnie de la Crida rayonne d’une flamboyance Entre oriflammes d’un jour, à la Créma fascinante Dans les flammes de l’amour, aux Fallas de Valence Déambule un feu d’émotions, qui chante et qui danse Préambule aux illuminations, du printemps qui s’avance Qui consume l’âme d’une tradition depuis la Renaissance Dans les flammes de l’amour, aux Fallas de Valence S’entent les baisers volés d’un volcan de réjouissances Où les galantes d’atours noctambulent en abondance Dans les flammes de l’amour, aux Fallas de Valence Déambule un feu d’émotions, qui chante et qui danse A la Vierge des Abandonnés, volantes fleurs girandes Aux cierges illuminés, en l’honneur d’une offrande Déambule un feu d’émotions, qui chante et qui danse Préambule aux illuminations, du printemps qui s’avance Aux Tours de Serranos, entre la houle effervescente Autour du Ninot, éphémères figurines luminescentes Préambule aux illuminations, du printemps qui s’avance Qui consume l’âme d’une tradition depuis la Renaissance La Tabal et Doçaina sonne une mélodie en cadence La pyrotechnie de la Crida rayonne d’une flamboyance Qui consume l’âme d’une tradition depuis la Renaissance Aux Fallas d’Alicante, dans les flammes de l’amour Qui dansent et qui chantent, circule un feu de passion Qui chante et qui danse, déambule un feu d’émotions Aux Fallas de Valence, dans les flammes de toujours Dans les flammes de l’amour, aux Fallas d’Alicante…

mis en musique par un ami, Pablo Moreno de Alborán Ferrándiz

Poème posté le 20/01/19 par Efl


 Poète
Efl



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.