Accueil FORUM Inscription/connexion

Lune
par George


Ainsi pour te trouver je quitte donc Morphée Et sans peur dans d’hostiles bois je m’enfonce Car le long du chemin, tu jettes ta bonté, Me gardant de la nuit et ses vilaines ronces. Oh Lune soulève tous les flots de la mer, Comme jadis tu faisais remuer mon sang. Oh Lune inonde l’entièreté de la Terre, De ta belle lumière qui était mienne avant. A ton simple oubli le désespoir d’un amant. A ta simple vue la mélancolie d’un temps. Terne et brillant miroir de mes cruels émois. Pourtant même le Soleil n’oublie pas hier Et ne détourne pas le cours de sa lumière. Puisque plus jamais mienne mais pour toujours à toi.



Poème posté le 10/02/19 par George



.