Accueil
              
         

Madame Hiver
par Muse


Comme un triste soir sans lumière, Elle souffle le vent froid qui n'a guère Envie d'embrasser la joie et l'espoir, Mais s'engouffre dans l'acier du soir. Emmitouflée dans son grand manteau bleu, Elle marche sur la glace qu'un feu Ne peut faire fondre sans un combat Glacial d'une féroce soldat. Sous ses pas le blanc saupoudré trépas En de glaçons aux miroirs des frimas; Seul le saule pleure sur le verglas, Qu'un clocher spectral résonne de glas. Elle jette sa couverture blanche Sur l'herbe morte qu'un jour de revanche, Chassera l'insolente du panache, Renaîtra les verts frais d'une gouache. Madame Hiver endort le silence, Dont l'âme soupir en une absence, Aux astres pâles qui meurent en effroi Sur les maisons où le brouillard tournoi.



Poème posté le 30/11/15


 Poète
Muse



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.