Accueil
Poésie libre / Le goût du gâchis
              
Poésie libre / Le goût du gâchis
         
Poésie libre / Le goût du gâchis

Signaler un contenu inaproprié.

Le goût du gâchis
par Myosotis


Quand le feu du couchant voit s'étirer les ombres, Et s'envoler le temps d'un ciel déjà perdu, Quand seul danse le vent du silence tordu, Les souvenirs blessés portent des couleurs sombres. Dans l'écho de ma nuit, s'en vont mourir mes mots, Et tous ces petits riens, de gestes dérisoires, Que nous devions graver, au creux de nos mémoires, Mais qui restent coincés dans l'hiver de tes maux. Comment ne pas s'éteindre où mon cœur se consume, Après avoir donné ce qu'il croyait le mieux? Pouvait-il t'aimer plus, éviter les adieux, Sans quitter la prison de tes jours d'amertume? Moi qui ai tant cherché à t'apprendre le doux, Le précaire équilibre où combler tous tes manques, Je n'ai pu t'éviter, si piètre saltimbanque, Le funeste faux pas, sans espoir de redoux. Et pourtant, c'est ainsi, il me reste en bagage, Tant et tant de lumière à l'incertain dessein, Tant de chaleur, d'envie, enclavées en mon sein, Qu'avec toi, j'aurais pu, dessiner le voyage. Mais c'est la tête basse et les genoux fléchis, Qu'il me faut désormais vivre ma solitude, Pour trouver en demain, l'oubli de l'habitude, Puis, un jour, effacer ..l'amer goût du gâchis.



Poème posté le 20/02/19 par Myosotis


 Poète
Myosotis



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.