Accueil FORUM Inscription/connexion

La danseuse
par Machajol


Son corps souple évolue dans l'espace magique Notes noires et blanches au son de la musique Telle liane élastique irradie sa plastique Les harmonies légères volent dans ses voiles Douce atmosphère des lumières irréelles Se lançant sur la scène, jolie hirondelle S'envole dans les ors comme divine étoile Dans les ors du décor emportant en accords Rythmes des cymbales et autres mélopées Immense symphonie magistrale envolée De ces blancs corps à corps lancés comme ténors A l'assaut des accords, des partitions géniales Qui magistralement d'un beau geste orchestré Fusent de toute part dans la salle envoutée Qui n'a d'yeux que pour elle, la danseuse royale Tout le théâtre dort s'éteignent les lumières Dans un coin de scène s'éveille le mystère Un pied dans un soulier de satin enroulé Surgit alors de l'ombre, pas chassés coups frappés Et la danseuse sort du magique décor Qui l'enfermait encor sous les lumières d'or Elle n'est plus qu'oiseau aux plumes de Phénix Renaissant à nouveau hors de l'écrin d'Onyx Machajol 10/12/2015



Poème posté le 10/12/15


 Poète
Machajol



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.