Accueil FORUM Inscription/connexion

Crépitude
par Muse


Lorsqu'un soir j'ai eu si froid, Tant la vie n'était qu'effroi, Que mon coeur tremblait blessé, Dans mon corps si harassé. Comme un ange divin, Dans le noir de mon déclin, Recouverte de l'austère Hiver pleine de colère; Comme un espoir renaît, Une lumière apparût Dans l'âtre crépit la flamme, Apaisant l'esprit en larme. La chaleur inonde mes peurs, Endort mes sombres terreurs, Effaçant les ténébreuses Pensées pour être heureuse. Le bois fond sous mon regard D'enfant émerveillée par Le soleil exaltant d'or Rugissant contre la mort. Chante ! Joie de l'exutoire ! Exauce ma peine noire, Fait chavirer de vertige Les nuées qu'un coeur dirige.



Poème posté le 15/12/15


 Poète
Muse



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.