Accueil
Poésie libre / Le jeu
              
Poésie libre / Le jeu
         
Poésie libre / Le jeu

Le jeu
par Puppele


Je t’ai regardé, encore et encore, Je t’ai embrassé – plus faible ou plus fort, C’était notre jeu : la vie ou la mort, L’amour ou la haine, contre ou d’accord, Je veux te chérir, m’en donner et t’aimer, Moins que soi-même, plus que l’étranger, Nous nous sommes aimés comme des fous, des enfants, En larmes et en rire, en colère, en dansant, Ainsi va la vie. Comme une étincelle, Comme une jolie femme qui vous adore, Pittoresque et joyeuse comme l’arc-en-ciel, Couverte par la rouille qui brille comme l’or, Ainsi va la vie. Son fils c’est l’amour, Le venin mortel qui goûte comme le miel, Les armes sans perte, la faute vénielle, L’amour c’est le jeu : ce soir et toujours.



Poème posté le 05/03/19 par Puppele


 Poète
Puppele



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.