Accueil

A Voncq
par L_ Alb_Atroce___


A Voncq __________ Et j'arrive à peu près trottoirs des villes sales Qu'un azur a gardé et si bien qu'en aimant, Trahir sur l'or du soir, j'ai vomi tout mon temps Ai déversé mon ire au sonnet lacrymal. Je suis à Voncq, hameau, cité d'une autre Ardenne Et nuit ; mes pas confiants, beuglant mes Rimbaldiennes Atrocités, mes nuits d'absinthes et d'orages, Saoulaient des fronts d'airs purs, d'un froid hideux, Oh rage J'allais mine triste semblant n'y voir qu'un fort Ivrogne décharné, blême crachant sa mort, Oh nuit je fis dix fois tes absoutes cruelles Qui tenaient vacillant mon pas dans tes ruelles.



Poème posté le 20/12/15


 Poète
L_ Alb_Atroce___



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.