Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / ACROSTICHE / C'est quoi l'Amour ?

              
Thème du mois / Tous les thèmes / ACROSTICHE / C'est quoi l'Amour ?

         
Thème du mois / Tous les thèmes / ACROSTICHE / C'est quoi l'Amour ?

C'est quoi l'Amour ?
par Polymnie2


jE NE PEUX DISSOCIER UN POEME DE CETTE PROSE car L'AUTRE EXPLIQUE CELLE-CI I C’est quoi l’Amour? A Aime comme je t’aime, un Etat en soi(e) Et non une qualité depuis que ce « mot » est Devenu porte drapeau pour n’importe quoi Comme on aime écrire ou le vêtement de la voisine ! Mais rarement pour défendre ce qui est perdu Comme tous les fruits du ciel descendus ! L’AMOUR ne se permet aucun détour. M Malaxons la beauté dans la beauté cachée Même s’il faut revenir à la méditation, épurer Un tant soit peu notre façon étroite de transformer Le but des images initialement données ! L’AMOUR se suffit à lui-même ! O Oraison n’est que prières, un complément élémentaire Qui nous met en direct avec le haut du Verbe. Nous ne pouvons nous en défaire pour communiquer Avec soi-même et tous les autres à une certaine échelle Mais elle ne remplace pas l’acte ni la parole sous Forme bienveillante agissante. L’AMOUR ne demande pas d’éclat, il est miel du suc Ou plus couramment : Gelée royale dans le profond. U Unique est-il puisque présent dans le plus que parfait L’AMOUR se sert de soi unissant l’Un l’Autre. R Respirant l’air pur, il ne peut se modifier sans prendre Un autre visage que son original dessiné. L’AMOUR est filtrant courant d’air universel ! L’AMOUR Artère fée morale n’a qu’un seul chemin duquel Il ne peut s’éloigner sans déstabiliser les valeurs D’un tout de l’Entier ! C’est quoi, c’est quoi l’Amour? C’est ce tout qui nous a été donné et qu’on ne peut Sacrifier à notre volonté. Il est rose veuve de ses pétales L'Amour les ramasse pour la reconstituer. ___ II UN REVE POURSUIT L'AMOUR Donnant la clé de certains mystères ! J’avais quinze ou seize ans, Un professeur que je n’appréciais pas ! Elle n’était pas autoritaire ! Les élèves profitaient, chahutant sous pupitre, Elle restait impassible à leurs grimaces. Professeur de sciences et poésies justement, Mais nous endormaient en récitant ! La veille d’une composition de poèmes, J’ai rêvé de cette Dame ! Pourquoi ? Un rêve marquant jusqu’à la fin de l’année, Après lequel je me suis réveillée avec un sentiment D’Amour dirigé vers Elle. Je ne comprenais rien à ce changement m’enveloppant Dès les pieds levés, restant subitement marquée Par un rêve qui ne me laissait aucun souvenir Sinon ce sentiment suivi d’un pourquoi ? Faut-il que dans la nuit le jour change de face Au point de changer l’injustice d’un supplice Ressenti mais non affiché subit en l’Autre ? J’étais chef de classe à l’époque, Je me suis regardée, peu fière, J’ai changé mon regard, Mais ne pouvais Changer les Elèves. Voilà les leçons qui restent gravées en l’Esprit ! N’est ce pas un Providentiel qui se glisse Dans le non compris du savoir rêver ! Oui je crois aux sources miracles A toutes les possibilités Offertes à chacun et A tous exemples Reçus Pour le meilleur de tous. Polymnie2, ce 26 décembre 2015.



Poème posté le 26/12/15


 Poète
Polymnie2



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.