Accueil FORUM Inscription/connexion
Thème du mois / Tous les thèmes / FANTOME / Joséphine était là

Thème du mois / Tous les thèmes / FANTOME / Joséphine était là

Thème du mois / Tous les thèmes / FANTOME / Joséphine était là

Joséphine était là
par Danidouce

Highslide JS
par Danidouce

J'ai fait ce montage pour illustrer mon texte mais surtout pour rendre hommage à Joséphine


JOSEPHINE ETAIT LA C'est dans le plus bel écrin du Périgord Noir, que le château des Milandes surplombant la Vallée de la Dordogne, apparut à mes yeux émerveillés.. Le chateau est indéniablement lié à Joséphine Baker. Et ce que je vais vous raconter tente à démontrer qu'elle habite toujours ces lieux Dès que je franchis la porte en ce mois d'août 2012 je ressentis la présence de Joséphine, l'atmosphère était à la fois envoûtante et émouvante … Le destin hors du commun de Joséphine est retracé , ses robes, sa fameuse ceinture de bananes sont là … Un mannequin à son éfigie dont le regard me suivait , m'intimidait particulièrement, car j'avais l'impression qu'elle était là … sa voix chantant « J'ai deux amours » résonne dans les différentes pièces ou je passe. Ses tenues de scène, ses robes sont exposées, je l'imagine dedans … Je la sentais si présente , que j'ai voulu savoir si elle occupait toujours les lieux. Je pratique le pendule, merveilleux instrument non pas divinatoire, mais guide intelligent, qui répond toujours à mes questions... J'attends donc que les visiteurs aient quittés la pièce, je m'arrange pour être seule. Je pose laquestion en tenant mon pendule entre le pouce et le majeur, comme j'ai l'habitude de le faire. «  Joséphine, es-tu toujours présente ? La chaîne au bout de laquelle est suspendu mon pendule, se mit à trembler, ce qui arrive parfois, et le pendule commença à tourner dans le sens positif, de plus en plus vite je sentais une forte chaleur dans mon bras. Je sus que Joséphine était là … Je continuais la visite, et arriva dans la salle de bain après avoir traversé d'autres pièces... Ses flacons de parfum sont toujours là sur les étagères, elle avait choisi la décoration noire et dorée de ses murs et chaque recoin parle d'elle. Je fus tentée une nouvelle fois de lui poser la question de savoir si elle était présente dans cet endroit. Je pris donc mon pendule et lui posai la question : «  Joséphine es-tu présente ? Mon pendule se mit à tourner comme il ne l'avait jamais fait et fini par se décrocher de la chaîne il s'en alla rouler dans un coin de la salle de bain … Je fus plus que surprise car cela n'était jamais arrivé... J'essayai de trouver une réponse à cette réaction de mon pendule et je crois avoir trouvé... Joséphine me faisait comprendre que je devais la laisser en paix, que je la dérangeais, qu'elle m'avait répondu une fois et que cela suffisait … Il est vrai que nous devons laisser en paix les personnes disparues et je ne me servirai plus de mon pendule pour savoir ce genre de choses. Je m'en sers très régulièrement mais pour connaître d'autres choses, et il ne me ment jamais ...

Cette histoire est réelle ...

Poème posté le 30/12/15


 Poète ,
 Illustrateur
Danidouce



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.