Accueil
Poésie libre / Au creux de l'abandon
Poésie libre / Au creux de l'abandon
Poésie libre / Au creux de l'abandon

Au creux de l'abandon
par Myosotis


Monte alors le silence étonnante accalmie, Le cœur gorgé des eaux de l’orage passé, Simplement seul et vide au vertige enlacé En chaque geste lourd, chaque idée ennemie. Le cœur gorgé des eaux de l’orage passé, De ces maux contenus la brûlure endormie En chaque geste lourd, chaque idée ennemie, Glisse un goût d’amertume en son fiel embrassé. De ces maux contenus la brûlure endormie Au creux de l’abandon d’un aveu effacé, Glisse un goût d’amertume en son fiel embrassé Quand il claqua la porte ôtant toute alchimie. Au creux de l’abandon d’un aveu effacé Monte alors le silence étonnante accalmie, Quand il claqua la porte ôtant toute alchimie Simplement seul et vide au vertige enlacé.



Poème posté le 03/05/09


 Poète
Myosotis



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.