Accueil FORUM Inscription/connexion
Poésie libre / Jeudi 30 août 2018
Poésie libre / Jeudi 30 août 2018
Poésie libre / Jeudi 30 août 2018

Jeudi 30 août 2018
par Violette


bob tu me manques tu étais là errant dans ce noir labyrinthe tes livres sous le bras et j’ai crié vers toi et tu m’as reconnue et nous nous sommes étreints comme à vingt ans c’était beau c’était chaud nous sommes repartis vers la chambre 17 chez toi comme tu dis et tu nous as parlé j’ai sorti les cadeaux tu avais pris pour moi un livre sur les chats nico nous prenait en photo on est allés goûter dans la salle commune seigneur quelle misère une femme te dit c’est ta fille non je suis sa femme comme tu es belle et ce jeune homme c’est notre fils il est beau comme toi et la femme pleura je la pris dans mes bras le cœur fendu je souris je suis encor là-bas puis on est retournés à la maison dix-sept regarder les photos et sortir la guitare tu te crois à l’hôtel et tu veux repartir j’ai si mal j’ai si peur je tombe à la maison en mal-être total toi là-haut moi ici si seuls si démunis don’t let me be misunderstood mais que puis-je pour nous tout est irréversible cet homme est immortel il est honnête et droit mais il a trop souffert avec la main offerte à guérir les enfants à aider soutenir enseigner et donner mais nous sommes mortels nous nous retrouverons au bal des immortels et je chante avec toi je chante mon amour . ta femme 30 août 2018 22h



Poème posté le 27/03/19 par Violette


 Poète
Violette



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.