Accueil FORUM Inscription/connexion

Ton cinéma
par Marcek


Oh, toi, ton cinéma Et tes mains baladeuses, Et ton regard éclair Qui me voit toute nue. Et ces baisers ardents A petits coups de dents Que ma nuque reçoit En averse orageuse ! Le scénario déjà Prend des airs familiers Me rendre à tes désirs Pieds et poings liés, Je m'en défends un peu, Et quelque résistance Devrait fort aviver Ta flatteuse insistance. J'échappe à ton regard Et feins de t'ignorer Je glisse entre tes mains Et voudrais m'éloigner, Mais d'un mouvement prompt Tu viens et tu m'enlaces : Comment, après cela Puis-je rester de glace ? Et le film se poursuit, Et tu prends l'avantage. Sur les scènes osées Ma plume sera sage Et vous ne saurez rien ! Le rideau tombera Dès que, sur le grand lit L'amour m'enchaînera



Poème posté le 01/12/05


 Poète
Marcek



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.