Accueil
Poésie libre / Proverbe printanier
              
Poésie libre / Proverbe printanier
         
Poésie libre / Proverbe printanier

Proverbe printanier
par Claudel


En avril, ne te découvre pas d'un fil, L’hiver blanc retient encore la froidure. Joli soleil, apporte-nous la verdure ; L’étamine frétille pour un pistil. En mai, fais ce qu'il te plaît, Rossignolet ; Chante pour Vénus ou l’oiseau de minerve Ou chante pour Athéna ; là, elle observe Et écoute ton chant d’un amour follet. En juin, elle se vêtira d'un rien Pour plaire à Apollon qui apportera La beauté, la poésie et l’opéra Dans nos âmes de poète épicurien. * Poème inspiré du proverbe : « En avril, ne te découvre pas d’un fil. En mai, fais ce qu’il te plaît. En juin, tu te vêtiras d’un rien ».


Tous droits réservés © Claude Lachapelle / Avril 2019


Poème posté le 05/04/19 par Claudel


 Poète
Claudel



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.