Accueil
              
         

H
par Muse


La poésie n'est qu'un souffle. Mais ce souffle remue le monde. Victor Hugo Au-dessus d'une plaine maussade et sans âmes, Se tient une maison de pierre sans charmes. Le soleil s'enfuit dès le midi vient l'ennui Noire comme le corbeau, noire et la nuit. Dans sa petite chambre le rêve se fane, La rose sans lumière n'est plus qu'un crâne Plein de mélancolie et brume cafardeuse. Au morne soir elle se voudrait savoureuse. Elle touche la fin du supplice dans un livre. Découvre la vertigineuse envie de vivre, Dans les mots d'un vieux barbu à l'air sévère. Elle partira, - "Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit..". L'émotion la trouble en son cœur ravit. La symphonie exaltée d'Hugo la libère... Muse, ce 19 Janvier 2016 Maintenant, mon regard ne s'ouvre qu'à demi; Je ne me tourne plus même quand on me nomme ; Je suis plein de stupeur et d'ennui, comme un homme Qui se lève avant l'aube et qui n'a pas dormi. Je ne daigne plus même, en ma sombre paresse, Répondre à l'envieux dont la bouche me nuit. O Seigneur, ouvrez-moi les portes de la nuit, Afin que je m'en aille et que je disparaisse ! Victor Hugo

Merci, Monsieur Hugo de m'avoir fait découvrir la poésie.<br />
<br />
Aujourd'hui encore vos poèmes me font pleurer.<br />
<br />
Vos œuvres, comme une prophétie, sont impérissables !<br />
Car le talent et le génie ne meurent jamais !<br />
<br />
J'ai cris ce texte, ce poème, cette prose, peu importe, en me souvenant de mes quinze ans, quand j'ai découvert dans ma solitude ce cher Victor !<br />
Sans prétention et en toute simplicité !<br />
Merci de me pardonner les erreurs de pieds où dieu sait quoi ! <br />
En toute amitié, bien à vous


Poème posté le 20/01/16


 Poète
Muse



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.